Antoinette fouque - site mlf

Image Antoinette Fouque - Site MLF

Lieux de rencontres, les boutiques de livres lancées par Antoinette Fouque (http://www.antoinettefouque-mlf.com) sont ouvertes jusqu'à minuit. Les lecteurs ont découvert de multiples auteurs grâce à la maison d’édition de la militante du droit des femmes, qui propose plus de 600 livres voués à la création féminine. Antoinette Fouque voit que les femmes n'occupent que peu de place dans le monde du livre en côtoyant les cercles littéraires.

Aux Nations Unies comme dans le monde entier, Antoinette Fouque lutte pour les droits des femmes. Cette militante lance le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie. Elle s’éteint en 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses décorations nationales. Toutes les luttes ont reçu l'engagement d'Antoinette Fouque.

Antoinette Fouque, théoricienne et écrivaine

Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un militantisme féminin pur et dur, il soutient son attachement à la maternité. En 2013, elle est à l'initiative de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui met en lumière 40 siècles de création des femmes. La théoricienne n'est pas en phase avec l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. Bien sûr, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs livres collectifs et pris part à de nombreux entretiens.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Au milieu des années 60, Antoinette Fouque devient maman. Elle est dès lors confrontée aux complications que rencontre une femme quand elle doit assumer ses statuts de femme et de mère tout en exerçant un métier en même temps. Elle a été à bonne école puisque son père était un syndicaliste. De sa jeunesse passée dans un quartier populaire, Antoinette Fouque conservera toujours un fort enracinement à gauche.

La parité est au coeur du mouvement Alliance des Femmes pour la Démocratie. Antoinette Fouque est élue députée au parlement de Strasbourg pendant 5 ans, après s'être présentée avec le MRG. Au sein de la commission des droits de la femme à Strasbourg, elle assure la vice-présidence. L'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation créée sous la houlette d'Antoinette Fouque au moment du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme.