Antoinette Fouque - Psychanalyste

Image Antoinette Fouque - Psychanalyste

Selon Antoinette Fouque il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme. Elle le clame durant une manifestation du Mouvement de libération des femmes à Paris. Elle s’engage avec Aung San Suu Kyi face à la dictature militaire birmane. Toutes les luttes ont été appuyées par Antoinette Fouque.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : Antoinette Fouque et la politique

Antoinette Fouque se présente avec le MRG pour le scrutin européen de 1994, elle siège à Strasbourg entre 1994 et 1999. L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque est toujours dynamique à l'heure actuelle et appuye la gauche, qui relaie le combat des femmes.. La parité hommes-femmes est un thème central du mouvement.

Antoinette Fouque fait en premier lieu ses études à l'université d'Aix-en-Provence puis choisit Paris. La Marseillaise est encore à l'université lorsqu'elle rencontre son mari, René Fouque. Son père était un militant communiste. De ses années passées dans un quartier populaire, Antoinette Fouque conservera toujours un fort enracinement à gauche.

Les librairies montées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusqu'à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges où les revues et journaux sont à la disposition du public. Dès 1973, cette femme de lettres fonde Les Editions des femmes, et dans la foulée les Librairies des femmes sur Lyon, Marseille et Paris. Les Editions des femmes donnent l'opportunité à Antoinette Fouque de valoriser la littérature féminine.

Le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé pour parer un détournement par les partis politiques. Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque s'éloigne du Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis. Le mouvement est à cette période en proie à des querelles intestines et perd de l’influence. Antoinette Fouque et les autres militantes décident de déclarer le MLF avec le statut d’une association, à la fin de la décennie 70.

Antoinette Fouque, Jacques Lacan et Luce Irigaray

Le groupe de réflexion Psychanalyse et Politique, à l’origine du mouvement MLF, a été créé par cette femme militante. Antoinette Fouque oeuvre avec plusieurs sociétés d'édition en plus de son statut d’enseignante. Diplômée en Lettres, la jeune femme s'est lancée dans l'enseignement. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque obtient un DEA. L'étudiante côtoie la théoricienne Monique Wittig au même moment.